Le dernier gardien d’Ellis Island : Gaëlle Josse

Nous sommes en 1954, le dernier gardien d’Ellis Island, où sont passés 12 millions d’immigrants entre 1892 et 1954, s’apprête à partir.

Avec sa prose magnifique (rappelez-vous « Les heures silencieuses », « Noces de neige ») Gaëlle Josse entre avec beaucoup d’émotions dans la peau de cet homme.ellis island

Publicités