Pas pleurer : Lydie Salvayre

A la fin de sa vie une vieille femme raconte à sa fille l’enthousiasme des premiers jours de la révolution de 36 en Espagne, qui débouchera sur la guerre.

Très beau roman sur, aussi, les liens mère-fille, porté par une écriture magnifique.pas pleurer

Publicités